Rose-Croix d'Or

Symboles

FAQ

1. La Croix avec la Rose à l’intersection, en Or

La rose est le symbole de l’étincelle spirituelle en l’homme, provenant de la source originelle de toutes choses, l’Esprit divin. Elle est le cœur spirituel de notre microcosme et coïncide à peu près avec notre cœur biologique. C’est pourquoi les Rose-Croix parlent de la « Rose du cœur » encore en bouton chez la plupart des hommes, mais qui peut un jour, si nous le désirons, s’épanouir en nous.
Le symbole de la croix est donc l’homme lui-même.

Notre corps forme en effet une croix. Symboliquement, la branche horizontale représente notre nature temporelle qui va son chemin de la naissance à la mort.
La branche verticale représente notre dimension éternelle qui, à partir de la terre, peut s’élever jusqu’aux plus hauts mystères divins. Dans le nom Rose-Croix est donc caché tout un processus : là où se croisent le temps et l’éternité peut refleurir en l’homme la Rose d’immortalité (la Pierre des sages) d’où jaillira la Force originelle capable de transmuter le plomb de la nature en or de l’Esprit.

2. Le Cercle, le Triangle et le Carré

Ce symbole représente aussi bien le Macrocosme (le « grand Univers ») que le Microcosme (l’homme parfait).
Le cercle est l’image de l’Éternité, Dieu, la Source originelle d’où tout provient, dont « le centre est partout et la circonférence nulle part ». Le triangle est le symbole des trois forces divines qui propulsent toute la création : Volonté (Père), Sagesse (Fils) et Activité (Esprit Saint). Le carré représente les quatre rayonnements éthériques, les « quatre nourritures saintes » qui rendent possible toute manifestation : l’éther chimique (matière), l’éther vital (énergie), l’éther lumière (sentiments), l’éther réflecteur (pensée).

Dans l’homme le cercle représente le Microcosme, l’Esprit, son principe divin originel.
Le triangle symbolise les trois facultés supérieures de l’âme : penser, désirer, vouloir. Elles portaient à l’origine la connaissance absolue, l’amour universel et le pouvoir créateur divin.
Le carré est l’image des quatre corps de l’homme : physique, éthérique (vital), astral et mental qui, lorsqu’ils sont régénérés et transmutés par la force et la lumière gnostique, peuvent devenir immortels.
Sur ce carré de construction peut ainsi s’élever la pyramide de l’âme jusqu’au soleil de l’Esprit.

3. Le Pentagramme

Le pentagramme est le symbole de l’homme rené, de l’homme nouveau. C’est aussi le symbole de l’univers et de son devenir éternel au cours duquel se manifeste le plan divin. Un symbole acquiert une valeur réelle quand il incite à l’accomplissement, et quiconque réalise le pentagramme dans son microcosme, son petit monde, se trouve sur le chemin de la transfiguration.

L’étoile de Bethléem, l’étoile à cinq branches de l’âme renouvelée, luit dans le microcosme. Ce pentagramme est une ligne de force éthérique dont les pointes sont la tête, les deux mains et les deux pieds.

Celui qui suit le chemin gnostique est un pentagramme. Il sanctifie journellement sa vie de cinq façons : par la foi, par le travail, par sa vie, par sa conscience et dans la communauté.

error: Content is protected !!